Comment organiser un safari circuit en Tanzanie ?

Tanzanie

Publié le : 28 décembre 20215 mins de lecture

Un circuit en Tanzanie est une expérience inoubliable, car il vous permet d’explorer les merveilles de la nature et de vivre une expérience unique dans les meilleurs parcs d’Afrique. En même temps, vous pouvez vous détendre sur des plages blanches et des eaux cristallines. Alors, comment peut-on organiser un safari en Tanzanie ? Dans cet article, vous trouverez en détail toutes les informations et conseils utiles : prix safari en Tanzanie, types d’hébergement, organisation par soi-même ou par les agences locales, quand doit-on partir, ce qu’il faut apporter, les vols internationaux et bien d’autres suggestions nécessaires pour vivre en toute sécurité le safari en Tanzanie.

Coûts d’un safari en Tanzanie

Le safari en Tanzanie est l’un des plus chers d’Afrique, et ces dernières années, les tarifs ont augmenté en raison de l’extension de la TVA à 18 % sur les services touristiques et les droits d’entrée dans les parcs. De nombreux aspects déterminent le prix safari en Tanzanie d’un safari en Tanzanie et vous devez les examiner attentivement :

Le professionnalisme du guide et des chauffeurs : il influe sur la qualité de l’expérience ; un guide formé vous permettra de voir plus d’animaux ;

Type de véhicule : les véhicules tout-terrain 4×4 avec toit ouvrant sont les meilleurs ;

Safari privé ou en groupe : un safari privé pour 2 personnes coûte plus cher qu’un safari en groupe ;

Évaluez ce qui est inclus dans le prix : généralement, les droits d’entrée dans les parcs, les transferts, le guide, le chauffeur, les repas et l’hébergement sont inclus. Les boissons ne sont pas comprises, mais l’eau est incluse pour le safari.

Nuitée : c’est l’un des facteurs les plus importants dans le prix final, outre le type d’hébergement, c’est l’emplacement de l’hébergement qui compte, qu’il soit à l’intérieur ou à l’extérieur du parc.

Pour avoir une certitude sur le prix safari en Tanzanie, rendez-vous sur le site tanzanie.marcovasco.fr.

Hébergement

En effet, le type d’hébergement est un facteur important qui influe sur le prix du safari. Quelles structures faut-il choisir alors pour un safari en Tanzanie :

Lodges : il existe différents types de lodges, des plus luxueux aux plus standard, tous offrant des chambres de qualité, avec moustiquaires et salle de bain privée.

Camps de tentes : on pourrait penser que les camps de tentes sont une solution de moindre niveau par rapport aux lodges standards en maçonnerie, en réalité il existe des camps de tentes au cœur du parc, de haut niveau et souvent très chers.

Camping : le camping sauvage est interdit dans les parcs de Tanzanie. Il existe toutefois deux types de camping : camping public : il s’agit d’aires bon marché avec des installations. Cependant, ils sont bondés en haute saison et n’offrent pas une grande qualité, disons qu’ils sont plutôt spartiates ; campings spéciaux : ce sont des endroits spéciaux où il n’y a que vous et la nature. C’est une option charmante mais pas aussi bon marché que les camps de tentes permanents. Si vous choisissez ce type d’hébergement, vous devrez le réserver longtemps à l’avance, car il n’y a pas beaucoup de camps spéciaux.

Safari à faire par vous-même ou avec une agence ?

Bien qu’il soit possible d’organiser vous-même votre voyage en Tanzanie, il est fortement recommandé de faire appel à une agence locale pour organiser votre safari. En particulier lorsqu’il s’agit de parcs naturels, il est préférable de faire appel à un guide expérimenté. Comparé à l’Afrique du Sud ou à la Namibie, le self-drive est moins courant en Tanzanie. A certains endroits, la route est en très mauvais état, la signalisation est faible et vous risquez de vous perdre et de ne pas pouvoir repérer les animaux. Les guides, quant à eux, connaissent l’environnement et les habitudes des animaux et communiquent souvent entre eux pendant le safari au sujet de certaines observations. Il ne faut pas non plus sous-estimer le fait qu’ils sont mieux préparés à résoudre tous les problèmes, y compris les problèmes mécaniques.

À l’exception des périodes les plus pluvieuses, de mars à mai, toute période de l’année est recommandée pour un safari en Tanzanie. Cela dépend des animaux que vous envisagez de voir. Par exemple, en janvier/février et en juillet/août, il est possible d’assister à la migration des gnous. Rien ne doit être laissé au hasard en voyage et les vêtements sont également importants en safari. Il vaut mieux porter des vêtements confortables : des baskets ; chapeau et bandana (pour se protéger de la terre) ; lunettes de soleil ; un pashmina pour la poussière ; un sweat-shirt pour la soirée ; un pantalon long (de préférence avec des jambes amovibles) et un T-shirt à manches longues, à porter surtout du crépuscule à l’aube pour éviter les piqûres d’insectes. Pour la même raison, lors d’un safari, il est préférable de s’habiller dans des tons neutres pour se protéger des mouches tsé-tsé. Évitez le noir et le bleu, qui attirent les insectes.

Plan du site